retour
Sommaire

Le Tourisme en Méditerranée

LE TOURISME EN MEDITERRANEE

La Méditerranée, paradis Touristique?

La bordure de la Méditerranée est, depuis le XIX°s, une destination privilégiée pour les touristes du monde entier. Pourquoi? Quelles sont les conséquences pour les pays concernés?



Un milieu naturel idéal

Toutes les rives de la Méditerranée sont riches en beauté naturelles:les côtes, le relief, tout concourt à crée des paysages magnifiques. En témoignent les rivières espagnoles, ou encore nos célèbres calanques, qui n'ont leur équivalent nul part dans le monde. D'autant plus que le climat favorable, doux en hiver, chaud en été, la faible pluviosité et un ensoleillement exceptionnel mettent en valeur ces sites remarquables.



L'atout culturel

Mais la charme du milieu naturel ne suffit pas à expliquer le succès touristique des régions Méditerranéenes car celles-ci possèdent aussi de sérieusx attraits culturels. Bon nombre d'entre elles sont en effet le siège de vestiges de civilisations anciennes, étrusque (les villes de Cerveteri et Taquinia en Italie), grecque (le Parthénon sur l'Acropole à Athènes), ou romaine (Pompei), de legs d'origine musulmane (Cordoue en Espagne: art islamique) ou byzantine (Ravenne en Italie), de capitales artistiques (Florence) ou religieuses ( le Vatican).



De nombreux avantages économiques

Il est assez aisé de comprendre que le tourisme eszt une activité essentielle dans les états Européens de Méditerranée. L'Espagne, l'Italie, la Grèce, la France) et à des retombées économiques très importantes. Ainsi, les revenus touristiques constituent une part non négligeable du PIB surtout en Espagne, 3,9% (qui accueille près de 40 millions de visiteurs par an) et en Grèce: 4,1%. Le poids du tourisme sur le marché de l'emploi, il reste assez modeste dans les régions d'économie diversifiée (15% des actifs sur la Côte d'Azur), est en revanche beaucoup plus fort dans les régions de fréquentation massive (Costa Brava, Baléares, certaines îles grecques: 60%!).



Des côtes à visage urbain

Le parc hôtelier, relativement réduit dans les sites secondaires (Tolède) ou isolés (Paestum, Delphes) est par contre très important dans les grands centres (Rome). Le tourisme de masse, surtout sur les littoraux, a transformé le paysage. Dans certaines régions telles que le Levant espagnol ou la Costa Smeralda Sarde, la capacité d'accueil a été considérablement accrue par la construction d'appartements, de nouveaux villages de vacances style Club Med, et la création de stations balnéaires dans d'anciens villages. Il en résulte une urbanisation des côtes: c'est notamment le cas de la Costa des Sol au nord de Grenade.



Le revers de la médaille

Cependant, le développement touristique a soulevé de nombreux problèmes et provoqué des nuisances: nos littoraux changent d'aspect et tendent de plus en plus à se transformer en "usines à touristes", tant pis pour qui veut des vacances au calme. De plus, l'afflux de touristes en été entraîne une forte consommation d'eau au moment où les cours d'eau sont au plus bas et les besoins de l'agriculture important. Enfin, la démographie élevée durant l'été provoque une dégradation du milieu naturel (plages de déchets de toutes sortes) et une accentuation de la pollution marine.



Il faut donc prendre garde à ne pas abuser de ces trésors inestimables que nous offre la Méditerranée et à les préserver, sans quoi nos petits-enfants risquent de ne jamais les connaître.

Source : - Tout l'univers, encyclopédie
-Petit Larousse illustré 1992
-Les états méditerranéens de la CEE


RAYSSAC Jessica-Tle S2
Lycée H.DAUMIER MARSEILLE FRANCE
E-mail : lyceedaumier@wanadoo.fr



Sommaire ]
Ecrire Ecrire à : Pierre Dournelle - Alice Adoni